La légende Arthurienne

Merlin-l-Enchanteur-et-le-Fee-Viviane-Gustave-DoreLe roi de Bretagne, Uther Pendragon régnait sur un Royaume qui allait de la Grande-Bretagne, à la Bretagne française. Un jour, Uther tomba fou amoureux de la femme d’un baron. Merlin, son conseiller, tenta de le faire changer d’avis. Finalement Merlin l’aida à avoir la femme qu’il aimait en échange de l’enfant qui naîtra de cette union. Quand Arthur naquit, Merlin le confia à une famille de chevalier pour qu’il reçoive une bonne éducation. Le roi Uther fut blessé lors d’une bataille. Avant de mourir, il planta son épée dans un rocher et annonça que seul son successeur pourrait reprendre l’épée, « excalibur », l’épée des rois. Merlin réunit le peuple pour l’élection indexd’un nouveau roi. Chaque seigneur du royaume tenta de retirer l’épée mais aucun ne réussit. A cette époque Arthur était l’écuyer du fils de sa famille adoptive. Arthur ne trouvait pas l’épée de son demi-frère, et il retira facilement l’épée du rocher pensant la récupérer après utilisation. Les seigneurs présents lui prêtèrent allégeance, et quand Merlin révéla qu’Arthur n’était autre que le fils du roi Uther Pendragon, d’autres seigneurs le reconnurent comme leur roi.

 

Voici une petite partie des légendes du cycle Arthurien d’après Chrétien de Troyes.

Publicités

Une réflexion sur “La légende Arthurienne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s