Notre séjour pédagogique

Grâce à notre travail tout au long de cette année (vente de badges, participation au marché de Noël,…), nous avons réussi à réunir assez d’argent afin de partir tous ensemble 3 jours en Bretagne. Ce voyage nous a permis de concrétiser nos recherches sur la culture celte ainsi que de découvrir de nouveaux mythes et légendes.

Nous sommes partis le 18 avril avec deux accompagnateurs. Après un voyage de quelques heures ponctué par une pause toilettes au Mc Donald’s où les chers membres de notre ACF ont pu découvrir le toboggan destiné aux 3-12 ans, nous sommes enfin arrivés à Douarnenez aux alentours de 13 heures. Un voyage n’arrivant jamais sans surprises, nous avons découvert en y déposant nos bagages que la maison dans laquelle nous devions passer la première nuit n’était pas fournie par l’électricité. Cependant nous ne nous sommes pas attardés sur ce problème car nous n’avions plus que très peu de temps afin de déguster un somptueux pique nique, c’est à dire 10 minutes. Ce fut donc le sandwich à la main que nous avons fait la rencontre de notre guide de l’après midi, avec environ une petite minute de retard. Ce fameux guide était très motivé pour nous faire visiter le site naturel des Plomarc’h où nous avons passé une très bonne après midi ponctuée de rebondissements: nous avons (re)découvert la légende d’Ys, appris de joyeuses chansons traditionnelles des Korrigans (LUNDI! MARDI! MERCREDI! JEUDI! VENDREDI!), appris que s’il nous arrivait de nous promener la nuit dans le site naturel des Plomarc’h, nous devrions y aller une fourche en bois à deux dents à la main car elles font faire fuir les Korrigans et surtout, surtout qu’il ne faut pas passer près d’un lavoir où nous pourrions nous retrouver à être de corvée de lavage de linceuls et éventuellement embourbés dans ces linceuls si par malheur nous les essorions dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. C’est donc la tête remplie de légendes celtes que nous avons quitté notre guide afin de manger « traditionnel » avec les moyens du bord. Contrairement à l’électricité, le gaz fonctionnait et nous avons donc pu manger… des galettes bretonnes! Nous avons pu par la suite digérer en beauté grâce à une petite balade au bord de la mer au coucher du soleil…

Le lendemain matin, réveil difficile et douche froide pour certains: en effet, quand il n’y a pas d’électricité… il n’y a pas d’eau chaude non plus! Après ces aventures de la première journée, nous sommes partis pour plusieurs heures de route direction la pointe du Raz où, tout comme le premier jour, le soleil était radieux (qui a dit qu’il ne faisait jamais beau en Bretagne?)  et où nous avons pu sentir le vent frais sur nos visages le temps d’une balade de quelques kilomètres, puis nous nous sommes arrêtés à coté d’une petite chapelle pour faire une pause pique nique. Nous sommes ensuite repartis dans les minibus direction Huelgoat afin de visiter les monts d’Arrée. Nous y sommes arrivés après environ deux heures de route. Nous sommes montés au sommet d’une colline afin d’avoir une vue panoramique du voyage. On se serait cru dans un autre monde : un environnement dépouillé où aucun arbre ne peut pousser à cause des rafales de vent (qui nous ont bien décoiffé). Nous avions décidé d’aller voir les rochers que nous pouvions voir du haut du mont. Un petit groupe est donc parti en reconnaissance après que le reste ait rebroussé chemin quand ils se sont retrouvés au milieu des ajoncs. Les 4 fantastiques dotés d’une soif d’aventure que rien arrête, sont donc arrivés épuisés et assoiffés, les jambes couvertes de griffures aux fameux rochers qu’ils ont entrepris d’escalader supprimant le peu de force qui leur restait. L’escalade de ces rochers leur ont offert une vue, et quelle vue! Mais bientôt, ils se rendirent compte… qu’ils devraient refaire le chemin inverse! Cette idée ne leur plurent, ils ont donc tenté de prendre un « raccourci ». Pendant ce temps, une grande partie du groupe était retourné aux mini-bus car malheureusement, l’heure de repartir était proche. Après une attente d’une demi-heure sous un soleil de plomb, les 4 fantastiques n’étaient point là. Du fait du manque d’électricité à Douarnenez, seules deux personnes de l’ACF (sur 15) avaient encore de la batterie restante mais le malheur continuant de frapper, le réseau n’était pas au rendez-vous. Il était donc impossible de contacter nos courageux aventuriers…

 IMG_4535.JPG

Cependant, la chance nous a enfin souri, et en plus d’avoir enfin pu appeler l’un des quatre mousquetaires, un autre membre courageux de l’ACF a réussi à les retrouver alors que ces derniers étaient sur le chemin du retour… ce dernier étant en montée, leurs toutes dernières forces furent épuisées afin de retrouver les moins téméraires du groupe. Nous sommes ainsi repartis (en retard) au complet. Destination : Bovel à quelques heures encore pour y trouver refuge dans un gîte que nous avions loué pour une nuit. Nous avons alors retrouvé un peu de monde civilisé dans son petit village d’au moins 20 habitants perdu au fin fond de la campagne. Cependant le fin fond de la campagne vaut bien Douarnenez car ils disposaient d’électricité! Nous avons pu cuisiner de bonnes galettes de pommes de terre pour nourrir notre groupe d’aventuriers dont les plus courageux étaient affamés. Ce gîte, heureusement, disposait de nombreuses prises électriques et nous avions pensé aux multiprises (ouf nos accros d’internet ont pu souffler après quelques heures passées sans portable… je ne citerais personne).

Bovel était vraiment un incroyable village, surtout suite à la surprise que nous ont fait nos chefs d’ACF d’allumer des lanternes que nous pouvions lancer dans le vent. Ce cher vent qui nous a emmené nos lampions dans le ciel ou dans les arbres…

Après une bonne nuit de sommeil bien méritée, nous sommes repartis au petit matin à la découverte de Paimpont, charmante petite ville où nous avons partagé un petit moment de convivialité autour d’une guitare et de chants celtiques, et nous avons ensuite pu dépenser une partie de notre excès de budget dans une crêperie miam (et dire qu’on pensait manquer d’argent). Après quelques crêpes, nous nous sommes enfin rendus à la mythique forêt de Brocéliande où nous nous sommes séparés en deux groupes, prenant deux différents chemins. Nous avons ainsi enfin pu voir le réel arbre d’or et le val sans retour, cette balade étant toujours ponctuée d’aventures (l’un des membres de notre ACF étant tombé à l’eau) et les deux groupes se sont enfin croisés pour découvrir que l’un des chemins s’est révélé être beaucoup plus simple, car d’un côté une petite descente peut devenir un peu rude, cependant lorsque cette pente est traversée en sens inverse, elle devient rapidement un combat contre la gravité ! Nous avons pu y observer des paysages magnifiques du haut du val sans retour, qui nous offrait une vue fantastique sur toute la forêt de Brocéliande, ce qui peut être considéré comme une récompense à la fatigue que tous nos membres ressentaient. Lorsque nos deux groupes se sont enfin rejoints, nous avons repris la route en direction de l’arbre millénaire, dernière halte de notre voyage. Après avoir pris quelques photos, nous sommes repartis pour plusieurs heures de route en direction du lycée, adieu la Bretagne… et dans les minibus, nous avons pu observer le grand courage de tous nos aventuriers, pleins d’énergie sur l’aller qui se sont tous, sans exception endormis dans les dix minutes suivant la montée dans les minibus. Nous sommes finalement arrivés au lycée aux alentours de 21 heures, la tête remplie d’images des trois derniers jours, mais heureux car nous allions enfin pouvoir revoir des êtres nous étant à tous très chers… NOS LITS !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s